Archives de catégorie : Aqualité

Aqualité : Toute l’actualité aquatique pour vous tenir informé de l’actualité du petit monde de la plongée sous-marine.

Chercheurs d’eau N°51

Chercheurs d’eau N°51

Numéro 51 chercheurs d'eau


Au sommaire de ce numéro :

On a testé pour vous :
•    Le Sony A7RII en caisson étanche
•    Un nouveau flash polyvalent pour la photo et vidéo sous-marine
•    Le gilet Dimension d’Aqua Lung
•    Un sac étanche très fun de Feelfree
•    Des plongées étonnantes aux Açores
•    Une croisière pour aller à la rencontre des dauphins
•    Des désinfectants et désodorisants pour votre matériel

On vous présente :
•    Malpelo, un sanctuaire en danger
•    Des livres indispensables à votre bibliothèque de plongeur
•    Le « vrai » requin léopard
•    Les résultats des championnats de France Photo et vidéo
•    Une nouvelle lentille macro exceptionnelle
•    Des événements à ne pas rater (festivals, congrès, rencontres…)

On vous invite à :
•    De nouveaux RDV voyages
•    Découvrir les news du prochain Salon de la Plongée
•    Parcourir certains sites Internet
•    Vous initier à la sophrologie pour mieux plonger
•    Voler avec une compagnie spécialiste de l’Asie

Et on vous offre aussi une multitude d’autres petites informations…

Merci aux annonceurs et partenaires qui nous permettent de vous offrir ce nouveau Chercheurs d’eau.

Télécharger le numéro gratuit

IDÉE REÇUE N°2 : IL N’Y A RIEN À VOIR SOUS L’EAU (2/10)

IDÉE REÇUE N°2 : IL N’Y A RIEN À VOIR SOUS L’EAU (2/10)
Chaque semaine, découvrez une des 10 idées reçues sur la plongée sous-marine que les plongeurs peuvent rencontrer auprès du grand public, illustrée par 10 illustrateurs ou auteurs de Bandes Dessinées.

Idée reçue n°2 : La plongée sous-marine ne se pratique pas sur nos côtes car il n’y a rien voir, l’eau n’y est pas bleu cristalline et il n’y a que dans les Mers du sud que cela en vaut la peine.

Plonger dans le grand Ouest en Bretagne et Pays de la Loire, c’est à la fois découvrir la richesse de l’Océan Atlantique et les particularités de la Manche. Chaque plongée est l’occasion de découvrir ici une forêt de laminaires, là un phoque gris, ou encore un requin pèlerin. Et bien plus encore.

Juste sous la surface, de nombreux animaux animent de leurs couleurs variées la teinte « bleu émeraude » de l’eau*. Un livre leur est même consacré avec pas moins de 100 espèces à observer à faible profondeur (Guide de découverte de la vie sous-marine à faible profondeur aux éd. Gap).

 

Illustration réalisée par ENEF (http://enef.ultra-book.com)

Article à retrouver ici sur le site du comité Bretagne Pays de la Loire

Idée reçue n°1 : La plongée ne se pratique que l’été (1/10)

Idée reçue n°1 : La plongée ne se pratique que l’été (1/10)

Chaque semaine, découvrez une des 10 idées reçues sur la plongée sous-marine que les plongeurs peuvent rencontrer auprès du grand public, illustrée par 10 illustrateurs ou auteurs de Bandes Dessinées.

Idée reçue n°1 : La plongée sous-marine est vue comme une activité estivale qui se pratique dans un centre de plongée au bord de mer.

 Illustration réalisée par Vurore (http://vurorologie.canalblog.com)

Illustration réalisée par Vurore (http://vurorologie.canalblog.com)

La plongée sous-marine peut se pratiquer toute l’année en club comme toute activité sportive. Généralement, des entraînements en piscine ont lieu en semaine et des sorties plongée en milieu naturel le week-end. Les clubs ont aussi l’habitude d’organiser des stages de perfectionnement d’un week-end ou d’une semaine dans une autre région ou à l’étranger. En période hivernale, lorsque la mer est moins accessible à cause de mauvaises conditions météorologiques, on peut encore plonger dans des carrières aménagées. Certains clubs en profitent même pour organiser un voyage groupé dans les Mers du Sud.

idee01c
Illustration réalisée par Vurore (http://vurorologie.canalblog.com

Les entraînements en piscine servent non seulement à préparer le passage de diplômes de plongée mais aussi à la pratique d’autres activités subaquatiques comme l’apnée, la nage avec palmes, la photographie subaquatique, le hockey subaquatique, etc. En tout, ce sont plus de 10 activités potentiellement praticables en club !

idee01e
Illustration réalisée par Vurore (http://vurorologie.canalblog.com

Pratiquer dans un club, c’est aussi pouvoir bénéficier du prêt du matériel. Plutôt pratique, lorsqu’on est débutant. Le coût annuel est dans la moyenne des autres activités sportives, avec un coût dégressif des licences jeunes et enfants.

idee01d
Illustration réalisée par Vurore (http://vurorologie.canalblog.com

Il y a 230 clubs en Bretagne-Pays de la Loire, aussi bien en bord de mer, en centre-ville ou à l’intérieur des terres. Vous trouverez le club le plus proche sur http://www.cibpl.fr/fr/les-clubs.aspx.

Illustration réalisée par Vurore (http://vurorologie.canalblog.com) :

Enregistrer

Le Buddy Watcher – Pour une meilleure communication sous l’eau

Combien de fois un plongeur n’a-t-il pas essayé d’attraper la palme de son binôme pour lui montrer quelque chose ou pour lui demander son aide ? Cela peut arriver par exemple en cas de crampe à la jambe ou de bouteille vide, des situations qui rendent par ailleurs la manœuvre bien compliquée. Ou peut-être le plongeur vient-il de voir passer un grand requin blanc, une baleine bleue, ou encore un hippocampe pygmée. La solution ? Le Buddy Watcher Biensure!

Il y a cinq ans d’ici, trois ingénieurs fondateurs d’une start-up dans le sud de l’Allemagne ont mis au point un dispositif à ultrasons visant à améliorer et à faciliter la communication sous-marine entre les plongeurs. Baptisé Buddy-Watcher, ce dispositif est arrivé en finale des CyberOne Awards 2015. Il a la taille d’un ordinateur de plongée et peut se porter autour du poignet. Des experts de DAN Europe ont testé son efficacité en tant qu’éventuel outil de sécurité en plongée. Voici les résultats de leurs tests.

Buddy Watcher

Technologie sophistiquée

Le système de communication sous-marine Buddy Watcher fonctionne au moyen d’ultrasons. Le signal émis est transformé en signal visuel et haptique, ce qui permet d’épargner les autres plongeurs et l’environnement sous-marin les bruits agaçants qu’émettent généralement d’autres systèmes d’alerte. Les dispositifs doivent être jumelés avant la plongée. Pour appeler son binôme, il suffit d’appuyer sur l’une des deux grandes touches figurant sur l’appareil. Un ultrason est immédiatement transmis sous l’eau, activant la vibration de l’appareil du binôme et l’allumage de LED rouges clignotants à l’écran du dispositif.

 

 Comparaison avec d’autres systèmes de sécurité

Ce dispositif électronique se distingue des outils mécaniques munis de pièces métalliques qui produisent un bruit de cliquetis lorsqu’on les secoue, comme les « shakers », et des tiges métalliques que l’on cogne contre la bouteille. Même si ce type d’avertisseur sonore s’avère efficace sous l’eau, la cacophonie qu’ils génèrent n’en reste pas moins intrusive pour le monde sous-marin. Le Buddy Watcher, quant à lui, transmet son signal de manière discrète et sélective. Ses caractéristiques en font un outil adapté aux plongeurs malentendants, ainsi qu’aux enfants, qui sont plus vite distraits sous l’eau. Les écoles de plongée pourraient également en faire usage dans le cadre de leurs formations.

 

Fonctions spécifiques

Selon les experts de DAN, le signal ultrasonore fonctionne correctement. Les fabricants garantissent uneportée de 20 mètres, bien au-delà de la distance nécessaire pour les compagnons de plongée. Étanche à 40 mètres de profondeur, il est adapté aux plongeurs récréatifs, mais non aux plongeurs techniques.

Lorsqu’un plongeur reçoit une alerte sur son Buddy Watcher, il sait que son attention est requise : soit son compagnon de plongée a besoin d’aide, soit il veut lui montrer ou lui communiquer quelque chose.

La fonction Master permet d’envoyer des signaux d’un dispositif émetteur vers plusieurs dispositifs récepteurs simultanément. Cette fonction est idéale pour les groupes de plongeurs, ainsi que pour les moniteurs, guides de plongée et autres dive master ayant plusieurs étudiants ou clients à leur charge. Un simple clic suffit à attirer l’attention du groupe, que ce soit en guise d’entraînement ou pour faire une communication.

Ce système devrait éviter que les compagnons de plongée ne se séparent ou s’égarent. Chacun sait pourtant que cela peut très vite arriver. En effet, les statistiques montrent que dans environ 40 % des cas de décès en plongée, le compagnon de plongée était hors de portée. Nous avons bon espoir qu’un système tel que le Buddy-Watcher pourra faire baisser ce chiffre.

Buddy Watcher

Améliorations possibles

Le Buddy Watcher n’a pas été conçu en tant que système de sécurité ou de recherche de binôme, mais bien comme un outil de communication. Par conséquent, il ne permet pas de retrouver un plongeur perdu. Comme tout nouveau produit apparaissant sur le marché, ce dispositif peut faire l’objet d’améliorations et d’extension des fonctionnalités. Les experts de DAN qui l’ont testé suggèrent notamment l’ajout d’une fonction indiquant la position exacte du binôme et la direction vers laquelle il se dirige.
Pour éviter la séparation des compagnons de plongée, il conviendrait en outre de définir une distance fixeentre les dispositifs (3, 5, 7 mètres ou plus), au-delà de laquelle une alarme se déclencherait sur le dispositif de chacun des plongeurs, leur rappelant de rester groupés. L’ajout de cette fonction semble d’ores et déjà prévu dans la prochaine version du Buddy-Watcher. De telles fonctions amélioreraient considérablement la sécurité et permettraient aux plongeurs de se retrouver facilement, même en situation de faible visibilité.

Les experts de DAN ont également constaté que le plongeur qui émet le signal ne reçoit aucun signal de confirmation, et ne sait donc pas si le destinataire a reçu son appel. Seule la réaction du compagnon de plongée permet de le confirmer, ce qui peut s’avérer problématique en cas de visibilité moyenne ou faible. Lorsqu’un plongeur perd son binôme de vue, le protocole habituel veut qu’il remonte à la surface après une minute de recherche infructueuse. L’idéal serait d’avoir une communication bidirectionnelle, où le destinataire confirmerait l’appel en appuyant sur la même touche, ou que le dispositif ait au moins deux touches, l’une pour attirer l’attention et l’autre consacrée aux véritables urgences. « De nouveaux développements sont en cours », a assuré Eduard Sabelfeld, l’un des ingénieurs produits du Buddy Watcher. Et nous voulons bien le croire, car la mise en œuvre de certaines fonctions, comme le positionnement du binôme, ou encore une portée et une profondeur supérieures, en ferait un précieux outil de sécurité.

Infos pratiques

À pleine charge, la batterie (3,7 volts, 900 mAh) offre une autonomie d’environ quatre plongées. Le dispositif peut être rechargé à l’aide d’un câble USB. La fréquence de transmission se situe entre 60 et 70 kHz. Il existe deux tailles de bracelets : une taille standard, et une taille XXL spécifiquement conçue pour le port au-dessus d’une combinaison étanche. Le prix d’un Buddy-Watcher est d’environ 100 €. Bien évidemment, il faut au moins deux dispositifs pour pouvoir utiliser ce système, ainsi qu’un compagnon de plongée !

buddy watcher

Conclusions

De manière générale, le Buddy Watcher est un bon outil de communication subaquatique destiné aux plongeurs récréatifs. Il s’agit d’une sorte de shaker électronique qui permet d’éviter aux membres d’une palanquée de s’égarer, réduisant par conséquent le risque d’accident. Il ne supplante toutefois pas les règles de sécurité de base, comme la nécessité de rester proche de son binôme et de garder un œil l’un sur l’autre.

Le bouton d’appel est grand et facile à manipuler, une caractéristique qui peut s’avérer cruciale en cas d’urgence. Le dispositif transmet un signal non pas acoustique, mais haptique, ce qui en fait un outil adapté aux plongeurs malentendants ainsi qu’aux enfants inattentifs. L’alarme vibrante est perceptible même à travers une combinaison étanche ou une couche de néoprène épaisse (jusqu’à 10 mm). Ce système sans fil et sans cordon offre confort et tranquillité lors des plongées, la communication étant silencieuse, sélective et efficace et le risque d’enchevêtrement nul.

Le Buddy Watcher s’avère très utile en cas de bonne ou moyenne visibilité. Il permet en effet aux plongeurs de communiquer avec leur binôme en toute tranquillité. Bien qu’il ne s’agisse « que » d’un outil de communication, il offre le potentiel de devenir un outil de sécurité bien plus complet, une fois qu’il aura été enrichi de fonctions supplémentaires.

Fabricant : Free-Linked Ltd

Article trouvé sur : https://alertdiver.eu/fr_FR/articles/le-buddy-watcher-pour-une-meilleure-communication-sous-l-eau

Prix ~200€

Vendu entre autre sur : www.subchandlers.com

4ÈME RENCONTRE LYONNAISE DE PLONGÉE SPORTIVE EN PISCINE

Les inscriptions pour la 4ème rencontre lyonnaise de Plongée Sportive en Piscine sont ouvertes !

Ci-joint, le règlement général de la compétition ainsi que le fichier Excel à nous retourner au plus vite (nous n’accepterons qu’un fichier par club, vous pourrez le mettre à jour jusqu’à la clôture des inscriptions. Merci de bien nous indiquer le chef d’équipe dont la présence est indispensable le jour-J).

glup
Rencontre lyonnaise de Plongée Sportive en Piscine

Au programme :

–   25m parachute

–   50m octopus

–   Scaphandre nocturne, en open-découverte

–   200m décapelage

–   Relais 4x50m

–   Relais mascotte

Les frais d’inscription sont de 5€ par compétiteur (paiement le jour J par chèque). Clôture des inscriptions le dimanche 20 novembre.

Rendez-vous le dimanche 27 novembre 2016 à la piscine universitaire de la Doua à Villeurbanne 🙂

Le détails des épreuves et du règlement à télécharger ci-dessous :

Toutes les informations disponibles sur : https://www.plongeeglup.fr/championnat-regional-de-psp-auvergne-rhone-alpes-lyon-2016/

N’hésitez pas à nous contacter pour toutes informations complémentaires,

Sportivement,

A2A Document Avenue

 

 

 

 

Le CSVN Narcosis est heureux d’annoncer un partenariat avec la société A2A Document Avenue (Xerox)

Qui est A2A Document Avenue ?

Créée en 1991, A2A Document Avenue, est concessionnaire exclusif Xerox sur L’Isère.
Avec une équipe  de 30 personnes, un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros annuel, 2000 clients équipés et l’appui logistique de 10 techniciens Xerox  sur le département, A2A Document Avenue est un acteur majeur de l’impression et de la « gestion du Document » sur l’Isère.

Et Xerox ?

La marque Xerox met l’innovation au centre de ses préoccupations et produit 600 brevets par an. A2A Document Avenue peut s’appuyer sur l’un des 5 Centres de Recherche de XEROX, au plan Mondial, situé à Meylan, dont A2A Document Avenue est la « caisse de résonance » sur la région. Les clients locaux bénéficient de ce qui se fait de mieux en matière d’innovations technologiques notamment en matière d’impression couleur et de numérisation.

Que nous Proposent  A2A Document Avenue ?

A2A Document Avenue propose par exemple aux chefs d’entreprises de prendre en charge la totalité d’un parc d’imprimantes de toutes tailles et de toutes marques, en proposant un seul prix unique à la page.

A2A Document Avenue rationalise et optimise les solutions d’impression d’une entreprise en permettant au décideur de connaitre avec précision les couts liés à l’édition dans sa structure. Ce qui est à ce jour rendu difficile par la multiplication de petites imprimantes, apparemment peu onéreuses, mais finalement très couteuses en exploitation.

Pourquoi ce partenariat ?

Pour A2A Document Avenue et Xerox, ce partenariat offre une opportunité d’être reconnu comme un interlocuteur à part entière de son territoire d’implantation. En s’engageant concrètement dans des actions citoyennes,l’entreprise affirme sa responsabilité sociale et contribue à renforcer l’attractivité économique de son territoire. C’est aussi un excellent moyen pour rencontrer ses partenaires habituels ou de nouveaux (clients, institutionnels, collaborateurs) dans un contexte différent et riche d’échanges.

Ce partenariat permet au CSVN Narcosis de travailler avec un acteur économique de proximité, de diversifier ses ressources financières provenant du financement privé, de les sécuriser en les pérennisant.Quand il est fourni en nature, il procure des compétences professionnelles ou des prestations de services qu’elle n’aurait pas pu se payer en temps normal.

Au plan des ressources humaines, il entraîne une (re)mobilisation des bénévoles et des opportunités d’en recruter de nouveaux. Enfin et surtout, il donne l’occasion à notre association de réfléchir à ses projets et de s’ouvrir vers l’extérieur par la rencontre avec un acteur économiques locale .

Retrouvez notre partenaire sur  http://www.a2a-solutions.com/

logo-a2a-mini

Zoomie : la chaussette pour plongeur

Zoomie … comment répondre avec fun et originalité à un problème qui n’en est pas vraiment un ?

La société Like Epic à la réponse!,
La société landaise (cocorico), commercialise un accessoire qui risque de séduire tout utilisateur de combinaison neoprène. Il s’agit de Zoomie, une chaussette en toile ultra résistante permettant d’enfiler sa combinaison très facilement… et avec classe!

Fabriquée avec des matériaux recyclés à base de voile de bateau, elle s’adresse à tous les pratiquants de sports aquatiques devant mettre une combinaison (sèche ou humide).

Elle est très résistante et s’enlève aisément, une fois la combi enfilée, grâce à une petite tirette située au bout du pied. Abandonnez le sac plastique qui se déchire ou les bas nylon qui vous rend tant glamoure dans le vestiaire! Outre son côté écolo, la Zoomie présente aussi l’avantage, une fois repliée sur elle-même, de prendre encore moins de place qu’un petit paquet de mouchoirs. Et surtout, elle vous évitera des séances d’enfilage catastrophiques, avec sable dans la combi ou chute sur le bateau !

Ecologique et française, encore mieu qu’une marinière … la Zoomie!

Vous pouvez la trouver sur : https://www.likeepic.fr/fr/75-zoomie

Chercheur d’eau N° 50

Chercheurs d’eau N50

télécharger le numéro 50


Au sommaire de ce numéro :

On a testé pour vous :
•    L’Olympus TG4 en configuration light, idéal pour la macro
•    Un astucieux flotteur pour complément optique WWL1 Nauticam
•    La fameuse montre-ordinateur i450T d’Aqua Lung
•    Des shortys pour dessus ou dessous la combi
•    Raja Ampat, destination de folie.

On vous présente :
•    Une nouvelle rubrique pour reconnaître les requins
•    Une nouvelle gamme de flashs sous-marins
•    Le Canon G9X et son caisson Fantasea
•    Ted’s, l’entreprise qui révolutionne les plongées en eau froide
•    Deux nouveaux ordinateurs de chez Mares
•    Le compte rendu de notre RDV en Indonésie
•    Un mini-phare polyvalent…

On vous invite à :
•    Nouveaux RDV voyages : Canaries, Afrique du Sud, Philippines
•    Rencontres photographiques, sites Internet des plongeurs passionnés.
•    Découvrir les news du prochain Salon de la Plongée…

Télécharger le numéro gratuit